Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
140 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 668024 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Wallonie - Domaine de la Chartreuse


Près d'une centaine de locataires d'un ancien couvent "Domaine de la Chartreuse" à Liège seront expulsés le mardi 31 juillet. De Couvent avait été acheté par une société imobilière il y a bien longtemps et l'avait transformé en de nombreux et divers logements : cela va de la chambre particulière, au studio et à des appartements.

Au fil des années, les conditions de salubrité se sont dégradées, le bâtiment devient dangereux, même si certains appartements sont en très bon état. En vain la Ville de Liège a fait pression sur le propriétaire (qui change chaque année) afin qu'il se conforme aux normes de sécurité incendie, mais en vain. Finalement, le Bourgmestre a été obligé de déclarer l'immeuble insalubre, et fera procéder à l'évacuation le 31 juillet. La Ville a déployé d'énormes moyens pour encadrer les gens pour trouver du logement, mais près d'un tiers restent sur le carreau.

C'est pourquoi, Le Front a interpellé la Ville. Aujourd'hui, nous l'interpellons de nouveau en donnant une nouvelle piste : soutenir les locataires dans leur recours en justice de paix.


Ci dessous, le texte de l'interpellation :

Monsieur le Bourgmestre,

Nous appréçions le travail accompli par la Ville de Liège pour aider les locataires du Domaine de la Chartreuse pour retrouver du logement avant le 31 juillet. Nous constatons cependant que, à cause de leur fragilité, plusieurs locataires ne trouveront rien à cette date.

C'est pourquoi, nous demandons à la Ville d'aller plus loin encore dans l'encadrement en soutenant par exemple la plainte au tribunal, que des locataires voudraient introduire contre le (s) propriétaire.
En effet, devant le refus des propriétaires de mettre le bâtiment en conformité, le Bourgmestre n'a d'autre alternative que de fermer ce bâtiment. Par contre, les locataires, eux, ont la possibilité légale d'introduire une plainte en justice contre le propriétaire et de demander un dédommagement en cas d'expulsion.

Nous regrettons que la Ville n'a pas songé à ce moyen de faire pression sur le propriétaire (même s'il change régulièrement), car les victimes sortiraient de cette épreuve la tête haute. De plus, si cette procédure avait lieu, d'autres propriétaires pourraient réfléchir à deux fois.


Nous demandons donc à la Ville de soutenir et d'encourager les locataires à utiliser cet outil légal qu'ils ne connaissent probablement pas.
 


Jean Peeters
 

Rédacteur Le_Babelleir
Date de création : 05/07/2007 @ 19:03
Dernière modification : 01/11/2016 @ 15:20
Catégorie : Wallonie
Page lue 10535 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas