Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 679297 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Morts de la rue - Plus d'infos sur le collectif


Time to say Good-Bye ©


Collectif
"Morts de la Rue à Bruxelles"
" Si des êtres humains meurent de la rue, dans nos villes, avant l'âge de 45 ans
c'est qu'il y a un problème…" (parole d'une réunion)

 

Des décès qui nous en rappellent d'autres

L'été 2004 la découverte dans un tunnel désaffecté de la STIB des corps de deux hommes (dont l'un est toujours inconnu), 8 mois après leur décès, a remué fortement tous ceux et celles qui vivent où sont proche du monde de la rue à Bruxelles. Ces deux décès en ont rappelé d'autres. Des amis dont nous avons appris trop tard le décès, ceux dont reste juste un surnom, ou parfois une longue histoire de vie d'engagements et d'entraides, ceux dont les corps sont enterrés sans nom, sans signes, sans personne, sans mémoire.

Le 17 octobre 2004 lors d’une manifestation pour le droit au logement à Bruxelles, des sans abris avaient défilé dans les rues de Bruxelles avec un « habitat roulant » : un cercueil, notre seul domicile fixe. A cette occasion, ils avaient rassemblé une liste de noms de copains décédés.
Depuis, l’idée a fait son chemin.

Le collectif "Morts de la rue à Bruxelles", s'est formé inspiré par cette révolte. Il est composé d'associations de première ligne, de ceux qui vivent aujourd'hui dans la rue, d'autres citoyens bruxellois, d'institutions. Ensembles, de manière informelle ils constituent un réseau pour permettre un traitement digne de tous au moment de la mort. Nous avons compté plus de 80 décès depuis 1999 en région bruxelloise, en moyenne avant l'âge de 45 ans.
 

Se rappeler, comprendre pour que cela change….

Des êtres humains qui ont connu ou connaissent la rue pendant un temps, meurent seul à l'hôpital, dans un garni, dans un squat, à même la rue parfois… Nous nous rassemblons en leur mémoire. Il s'agit de savoir, de ne plus laissez partir un humain dans l'indifférence, d'obtenir le même traitement digne pour tous,que le mot DIGNITE s'applique. Nous voulons aussi faire comprendre la dureté de la vie de la rue, le pourquoi de ces morts si rapides, si dures et interpeller les responsables, la société à mieux comprendre et à s'engager pour que cela change.





Liste actuelle des membres du Collectif "Morts de la rue à Bruxelles":

Ceux qui vivent encore aujourd'hui dans nos rues et témoignent, d'autres bruxellois, ATD Quart Monde, Bij Ons/Chez Nous, De schakel, Diogènes, Droit sans toit, Dunes, Front commun des SDF, HERSCHAM police fédérale, Jamais sans toit, La Fontaine, La rencontre/source, La ruelle, Maison droit Quart Monde, Poverello, Teleservice....

Un tel collectif existe déjà à Paris et à Québec



 
Nos Actions sur la région Bruxelles-Capitale:
 

Un enterrement digne pour tous.

Un point du réseau centralise l'annonce d'un décès au mortsdelaruebxl@yahoo.fr la nouvelle est répercutée dans toute la liste d'associations et d'amis proches de la rue pour reconnaître ou non la personne. L'information envoyée, nous recherchons des éléments sur la personne, sa vie, ses engagements pour pouvoir rendre hommage à sa mémoire et montrer sa vie d'une manière plus complète, nous pouvons rechercher des proches, des amis et si possible nous mobiliser pour assister à l'inhumation. Si une association, un travailleur social ou un groupe était très proche c'est aussi l'occasion de dire ce qui était si vivant chez cette personne et de voir un humain et non un cas.


Se souvenir, garder une mémoire, ces vies ont existé.

Ceux de la rue possèdent la mémoire des leurs, c'est une force de la faire connaître et d'être avec d'autres dans cette lutte pour la dignité de tous. L'enjeu est bien la dignité de celui qui meurt et de la société qui enterre. Nous conservons cette mémoire et pouvons témoigner autour de nous de ces vies.

Faire comprendre, changer les villes
Une fois par an nous voulons rendre, en association avec d'autres villes belges et européennes un hommage à ceux qui sont morts de la rue. Pour interpeller les responsables politiques, les mandataires sociaux, les citoyens, mais aussi pour susciter l'engagement de tous pour changer concrètement des choses dans les services de rue: ouverture ou non des centres, accès à l'eau, aux soins, à la sécurité. Notre présence améliore déjà le service des inhumations. Notre témoignage rend la société plus digne et améliore aussi sa connaissance de la vie dans la rue, change des mentalités et la rend plus vivable.
 


PARTICIPATIONS

Ce collectif est organisé en un réseau ouvert. Nous avons besoin des forces de tous pour y arriver. Il est possible de s'engager à recevoir les faire-part de décès, venir aux inhumations, réfléchir avec nous sur la vie dans la rue et sa mémoire, parler et engager d'autres autour de soi, soutenir nos interpellations aux mandataires, agir dans votre commune, participer à l'hommage collectif aux morts de la rue….


Engagement de la Ville de Bruxelles suite à notre action :

• Nous avertir dès qu’il y a un décès non réclamé par la famille
• Mardi et Jeudi à 14h est réservé pour l’enterrement lors d’une telle situation
• Améliorer les pratiques dans les lieux lors de la levée du corps
• Un hommage annuel à l’Hôtel de Ville en honneur des morts de la rue
• Les tombes seront identifiées par une petite stèle en bois.



Contact

mortsdelaruebxl@yahoo.fr

Coordination (2005-2007): asbl Diogènes 02/502 19 35



Rédacteur Le_Babelleir
Date de création : 30/10/2006 @ 09:52
Dernière modification : 01/11/2016 @ 15:25
Catégorie : Morts de la rue
Page lue 11663 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas