Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 675274 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Denis Uvier - Poème

























































































































 


A l’occasion des 175 ans de la Belgique
Poème signé Denis Uvier/Charleroi





Politiques et Sire le Roi



Messieurs les politiques
Et vous, Sire le Roi des Belges
Ouvrez grandes vos oreilles
Prenez le temps de respirer
Et écoutez ce que j’ai à vous dire
Sur la misère qui règne
dans notre belle Belgique

Je pourrais vous parler
Du monde de la rue
Mais vous allez encore
Me dire, S’ils en sont là
C’est qu’ils le veulent bien !

Mais moi, si vous me permettez
A vous tous, je veux vous dire
Que vous êtes bien prétentieux
Pour ainsi affirmer, que les gens
Aiment vivre, sans manger, se soigner
Et mourir, juste pour engraisser
Le commerce juteux qu’est notre belle société

Messieurs les politiques
Et vous Sire le Roi des Belges
Ouvrez grandes vos oreilles
Prenez le temps de respirer
Et écoutez ce que j’ai à vous dire
Sur la misère qui règne
Dans notre belle Belgique

Je pourrais vous narrer le social
Qui fait tant de belles choses
Mais il ne faudrait pas oublier
Tout ce qu’il ne fait pas
Tout ces laissés pour compte
Qu’on préfère oublier, chasser des villes
Pour question de salubrité

Pensez-vous vraiment que
Ce minimum versé
Par le CPAS permette aux gens
De vivre décemment,
Dans notre société qui n’est que profit et argent
Ne faites pas les innocents, regardez votre façon de vivre, peut - être que
Vous comprendrez, combien vous nous méprisez

Messieurs les politiques
Et vous Sire le Roi des Belges
Ouvrez grandes vos oreilles
Prenez le temps de respirer
Et écoutez ce que j’ai à vous dire
Sur la misère qui règne
Dans notre belle Belgique

Il y a aussi les autres
Ceux que l’on montre du doigt
Les chômeurs comme on les appelle
On les traite souvent de fainéants
Mais savez-vous le nombre de ces sans emploi
Qui ont fait des études, travaillé de gauche à droite ?
Ils ont parfois des tas de diplômes, qui ne servent plus à rien qu’à la déco dans un tiroir

Ne faites pas l’innocent, leurs têtes sont mises à prix
Par la politique d’une Europe mondiale qui veut éradiquer ces soi-disant profiteurs
D’un système social gagné par nos grands-parents

Ne faites pas les faux culs, vous savez comme moi
Que seul le profit de l’argent intéresse le capitalisme et que l’Europe mondiale,
Si elle existe, c’est pour les multinationales
Et au profit de quelques maffieux et bien sûr de tous ceux
Qui dans le business se sucrent en passant,
Surtout parmi les cols blancs.

Messieurs les politiques
Et vous sire le Roi des Belges
Ouvrez grandes vos oreilles
Prenez le temps de respirer
Et écoutez ce que j’ai à vous dire
Sur la misère qui règne
Dans notre belle Belgique

Notre pays n’est pas bien grand
Et risque d’être encore plus petit
Si Wallons et Flamands
Ne rangent pas leurs gants
Gants de boxe évidemment

Et ne soyez pas dupes vous qui nous gouvernez
Si toutes nos usines sont délocalisées
Ce n’est sûrement pas faute de ses ouvriers
Mais bien d’une certaine liberté
Celle des grands patrons qui nous considèrent comme esclaves
Et veulent asservir à leur confort tous les petites gens.

Le pouvoir féodal n’a jamais quitté le pouvoir
Et eux qui en notre nom gouvernent notre pays, sous leurs airs d’anges
Méprisent la petite classe qui n’est pas de leurs appartenances.

Je ne serais jamais front national, PS ou communiste
J’aime la couleur du bleu qui est celle du ciel,
Mais tous ces libéraux qui ne libèrent qu’à leur profit
Je les dédaigne de la même façon.

Prenez garde messieurs les politiques et vous-même Sire le Roi
Un jour le petit peuple en auras marre et se révoltera



Denis Uvier






























































































































 


 

 

Rédacteur Le_Babelleir
Date de création : 30/10/2006 @ 10:10
Dernière modification : 01/11/2016 @ 15:11
Catégorie : Denis Uvier
Page lue 11982 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas