Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 679297 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Squat - On n'a pas tout gagné...



 

 

ON N’A PAS TOUT GAGNE, MAIS ON A BIEN AVANCE !



- Rue du Lombard à Liège, les 20 occupants avaient été obligés de sortir de l’immeuble l’année dernière, mais aujourd’hui ce grand bâtiment est géré par une Agence Immobilière Sociale (AIS), ce qui permettra de le mettre à la disposition de personnes fragilisées.

- Bd de Waterloo 103 à Bruxelles, ils ont été expulsés, mais le conflit entre le droit à la propriété privée et le droit au logement est de nouveau sur la place publique et les autorités de la ville sont mise en cause au tribunal pour n’avoir pas trouvé de solution pour les logeurs. De plus, les syndicats se sont impliqués dans cette action.

- 111 à Louvain-la-Neuve, ils quitteront pour le 15 décembre, mais le plan HP du gouvernement wallon a fonctionné (sans trop d’accrocs). De plus, grâce à l’occupation récente d’une maison de gendarmes, une nouvelle piste pour les AIS s’est ouverte : les nombreux logements vides de la Régie des bâtiments (Didier Reynders).

- Même si l’attribution du RI d’isolé pour des copains de la rue est acquis pour certains, dans certaines grandes villes, des problèmes subsistent et une action nationale est envisagée.

- Toilettes publiques : même si les actions à Anvers et à Bruxelles à l’occasion de la journée mondiale des toilettes publiques n’ont pas eut de publicité dans les médias à cause du tsunami VW, les groupes qui ont agit sont encore plus conscients de la pertinence des revendications, et ils continuent leur lutte.

 



103 Boulevard de Waterloo

Finalement, c’est après un mois d’occupation que le juge a prononcé l’expulsion endéans 24h des habitants du 103. Il faut dire qu’ils ne savaient pas que le bâtiment venait tout juste d’être acheté par l’église de scientologie l’année passée, et que le bâtiment ne répondait pas aux critères de bâtiment abandonné. Nous savons aujourd’hui qu’il ne suffit pas de consulter le cadastre qui est souvent en retard d’informations précises, mais qu’il faut consulter l'enregistrement et des domaines (ACED) l’enregistrement des actes et hypothèques. Là au moins on peut avoir tout l’historique et les toutes dernières modifications de propriétaire.
De plus, ils ont été qualifiés d’occupants sans titre ni droit : ils n’avaient pas envoyé de mandat symbolique au propriétaire pour lui signifier qu’ils n’étaient pas des voleurs, mais qu’ils avaient la volonté d’occuper en bon père de famille pendant un temps limité.

Une sérieuse avancée s’est fait puisque le Droit au logement a été clairement énoncé par le juge. De plus, ce dernier précisé l’obligation du pouvoir public :
Il n’appartient pas aux personnes privées, mais aux pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour garantir le droit au logement consacré par la constitution.

A l’heure où nous rédigeons ces lignes, une partie des occupants a rejoint son petit logement précaire, la plupart des autres sont logés provisoirement quelque part en attendant une nouvelle occupation dans les jours qui suivent.


111 Louvain-la-Neuve

Face à l’énergie juridique déployée par l’UCL pour rentabiliser ses terrains (cinéma, centre commercial, rationalisation du quartier des Baraques), et surtout depuis la destruction des deux maisons, les derniers habitants on profité des possibilités que leur offrait le célèbre Plan HP (Habitat Permanent dans des structures de vacances) pour se dégager du lieu.

Plusieurs parmi eux ont déjà repris la route. Deux couples sont près à bouger. Une autre personne en difficulté de santé a trouvé un petit studio bon marché (600 € à Ottignies !!!). Les trois derniers des mohicans déploient beaucoup d’énergie pour trouver dans les environs, mais c’est pas évident.



La stratégie actuelle, c’est de trouver une maison vide, le signaler à l’AIS, cette dernière contacte le propriétaire pour essayer d’avoir un contrat. Le contrat serait signé avec l’AIS, mais le domicile peut changer.

La dernière des trois gaillards, c’est d’avoir envahi sans effraction une des cinq maisons de gendarmes, voisines de l’ancienne gendarmerie de LLN. Évidemment, ils n’ont pas fait long feu, car ils n’avaient pas eut le temps de verser le loyer symbolique.
Par contre, ce qui est très positif, c’est que la responsable de l’AIS était sur place avec un témoin de la Commune d’Ottignies et le dialogue s’est instauré sur place avec le propriétaire local : la Régie des Bâtiments de Nivelles. Ces deniers n’étaient pas opposés à ce que cette maison soit gérée par une AIS, mais il fallait l’autorisation des autorités fédérales. La responsable de l’AIS les a rencontrés le lendemain, mais il n’est pas aisé d’obtenir une autorisation fédérale dans ce domaine (Didier Reynders).

C’est donc une petite victoire, car cette Régie a fait comprendre qu’il y a des dizaines de logements ou bâtiments inoccupés en Belgique. C’est une nouvelle piste pour les AIS, et nous pouvons les aider si nous pouvions avoir la liste de ces immeubles vides.
Et ce qui est une victoire, c’est la réunion de concertation présidée par Mme Oleffe, échevinne d’Ottignies ce lundi 27 novembre. Etaient réunis, tous les acteurs: quatre habitants du 111, le commissaire de police, un représentant de l’Université, l’Agence immobilière sociale, une représentante des AS d’Ottignies, une déléguée de la Région wallonne, la cellule logement d’Ottignies, l’accompagnateur du CPAS, et trois accompagnateurs du Plan HP : Pol Trigalet, Alain du Céduc et Jean Peeters. Une réunion de haut niveau qui a permis de dégager les pistes possibles.



Tout ceci pour dire que, dans la semaine qui précède le 25 décembre (à partir du 15 décembre, l’université a le droit de procéder à l’expulsion), nous mènerons certainement une action avec les derniers des Mohicans, probablement concernant habitat appartenant à la Régie des bâtiments.

Appel à la mobilisation après le 15 décembre à Louvain-la-Neuve, en soutient à Didier, Julien et Daniel.




Rédacteur Le_Babelleir
Date de création : 04/12/2006 @ 11:35
Dernière modification : 01/11/2016 @ 15:22
Catégorie : Squat
Page lue 11277 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas