Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
143 Abonnés
Nouvelles


 -  Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 696689 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Nouvelles


COMME DES CHIENS - par COMME DES CHIENS le 06/05/2018 @ 18:33

 
 
 
ENTERRES COMME DES CHIENS
 
   Un drame s’est produit lors de la mise en terre de notre ami André, membre très actif du Collectif des Morts de la rue et du Front Commun SDF. En effet, grâce à nos efforts et la bonne collaboration de la Commune, une date avait été choisie afin qu’une délégation puisse être présente lors de la mise en terre.
 
La Commune savait qu’il n’y aurait probablement pas de membres de familles, mais qu’une bonne dizaine de personnes seraient présentes et organiseraient une petite cérémonie. La Commune était même prête à mettre un appareil à notre disposition pour diffuser un cd pendant cette cérémonie et ces informations avaient été communiquées au Pompes Funèbres. 
 
L’enterrement était prévu pour 11h, mais lorsque nous sommes arrivés au cimetière vers 10h30, le corbillard quittait le cimetière, le cercueil d’André avait été mis en terre tout seul, sans accompagnement. Nous nous sommes recueillis sur sa tombe avant de faire éclater notre colère. La responsabilité incombe aux employés des Pompes Funèbres et à ceux du cimetière. Tout le monde s’est confondu en excuses et nous les avons acceptées.
 
Mais nous ne pouvons nous arrêter là, car nous avons constaté que plus d’une fois, des personnes enterrées aux frais du CPAS l’étaient en vitesse très tôt au matin et incognito. Parfois, la famille ou amis arrivent à l’heure prévue alors que la mise en terre était déjà commencée. Plus d’une fois, nous avons constaté que la(les) commune(s) ou la police ne font pas leur travail de rechercher les familles. Jusqu’à présent, ni la sœur ni le neveu d’André n’ont été prévenus officiellement du décès. 
 
De plus, parmi les décédés en 2017, personnes ne nous a prévenus du décès d’Ali-la-Fleur et ses enfants n’ont appris la nouvelle que deux mois après son enterrement. L’objectif de ce communiqué est de rappeler aux communes et aux pompes funèbres que nous sommes tous égaux dans la mort, et méritons toutes et tous d’être enterrés dans la dignité.
 
 
Un communiqué de presse sortira bientôt, conjointement avec le collectif
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas