Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
 -  Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 671580 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Nouvelles


Expulsion de maisons sociales à Bruxelles - par jean le 09/12/2014 @ 15:33




Un vrai scandale, puisqu'il y a un précédent : les maisons desquelles on avait expulsé d'autres locataire "réquisitionneurs" n'ont pas encore été rénovées après plus d'un an d'expulsion !

Non à l’expulsion des occupants de la rue V. Semet , prévue par le Foyer Ixellois

ce 9 décembre 2014 à 8h du matin.

Le Syndicat des locataires est prêt, face à l’urgence de la situation sociale, à soutenir un autre projet dans d’autres logements appartenant au Foyer Ixellois et encadrer le projet, étant donné que le Foyer Ixellois a fait miroiter des options alternatives pour ne pas jeter les gens à  la rue en plein hiver, alternatives qui n’ont jamais été réalisées.

Lors de l’émission « Les experts » sur Télé Bruxelles ce samedi 6 décembre 2014, l’administrateur délégué du Foyer Ixellois, Mr Gautier Calomne, a répondu aux journalistes, lui demandant avec insistance si un relogement pouvait être organisé, qu’il tenterait par tous les moyens de trouver d’autres logements dans la cité Volta, et a fait miroiter une solution dans la cité Delta, notamment au travers d’une ASBL afin de procurer un logement sous convention d’occupation précaire.

Le Foyer Ixellois a-t-il commencé à mettre en œuvre ses engagements ?

Nous tenons à préciser que la plupart des maisons de la Cité Volta sont vides depuis de longues années, qu’un permis d’urbanisme a été octroyé en 2008 au Foyer Ixellois  pour procéder à la  rénovation d’une trentaine de maison dans ladite cité , que les lignes budgétaires étaient accordés par la Région, mais que rien n’a été fait, laissant un chancre urbain à Ixelles et des maisons vides qui chaque hiver se dégradent. justifiant ainsi des rénovations lourdes…..

Dans ce contexte, des collectifs pour le Droit au Logement se sont constitués pour donner un logement à des personnes qui n’avaient pas les moyens de payer des loyers exorbitants dans le marché privé bruxellois. Les occupants de 12 maisons de la cité Delta ont été expulsés le 7 octobre, également pour motif de « rénovation urgente ».  Aucune rénovation n’a bien entendu été entamée et aucune adjudication publique n’a été annoncée. Les occupants des trois maisons restantes sont également expulsés en plein hiver pour les mêmes raisons...

Mr Gautier Calomne a d’ailleurs déclaré lors de l’émission, que les travaux ne commenceront pas avant mars ou avril 2015. Déjà, qu’il est peu probable que ces délais soient respectés, pourquoi expulser 15 maisons avant et en plein hiver ? De plus, les arguments de sécurité semblent très relatifs étant donné que les conditions de vie dans les logements occupés sont de toute façon meilleures que les conditions de vie en pleine rue…

Doit-on rappeler qu’il s’agit de logements publics vides et que la crise en Europe frappe de plus en plus de jeunes âmes dans nos sociétés en déliquescence ?

Ne peut-on pas leur laisser un toit pour cet hiver ? Et en tout cas jusqu'au début des travaux ?

Mr Gautier Calomne de nous parler qu’il a beaucoup d’empathie pour « ces gens »….

Doit-on rappeler que la mission principale du Foyer Ixellois est de loger les gens et que la loi condamne l’inoccupation de logements laissés à l’abandon ? Que les textes de loi, qu’ils soient nationaux ou internationaux consacrent le droit à l'habitat comme fondamental ?

Dans ce contexte, en effet, le Syndicat des locataires, défend absolument le droit d’occupation des logements laissés à l’abandon alors que des personnes vivent dans l’extrême pauvreté et sans logement.

Le Syndicat des Locataires cherchera une solution de logement avec le Collectif « Lotus mais pas bouche cousue ».

L'occupation étant à ce stade la seule alternative crédible pour ses futurs SDF en puissance.

Trop de maisons sont encore vides tant au Foyer Ixellois que dans d'autres SISP pour que nous acceptions sans broncher de nouvelles expulsions d’êtres humains au début de l’hiver.

Nous pensons que la rue est l’endroit le plus dangereux et que ces maisons sont un PALACE à comparer aux dangers de la rue.














Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas