Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 675570 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Nouvelles


Nombre de sans domcile à Bruxelles - par jean le 08/04/2015 @ 21:02

 

Dénombrement des sans abri à Bruxelles

C’est en novembre 2014 que, pour la troisième fois, la Strada a essayé de compter le nombre de sans abri à Bruxelles : 2008, 2010, 2014. Un travail minutieux qui a mobilisé une centaine de bénévoles et de travailleurs sociaux, et qui a exigé deux à trois mois de préparation.

En effet, il ne fallait pas compter deux fois les mêmes personnes, c’est pourquoi toute l’opération s’est déroulée entre 23h et 24h, et chaque équipe avait ses lieux bien déterminés. De plus, il fallait bien préciser les personnes concernées : personnes en rue, dans des squats, dans des occupations régularisées, maisons d’accueil reconnues et non reconnues, hôpitaux, couvents etc…

Travail gigantesque évidemment, mais certainement pas complet, car il est impossible d’évaluer le nombre de personnes qui sont hébergées temporairement chez des amis ou de la famille, ou le nombre de personnes qui logent à 4 ou 5 dans un même living !

Conclusion : ce chiffre de 2.600 n’est pas la donnée la plus importante. Ce dénombrement vient simplement renforcer le sentiment de bien des associations : de plus en plus de femmes, de jeunes et même d’enfants à la rue, et qui ne sont pas tous des étrangers ! Un autre constat, c’est que tout doucement, ce « sans abrisme » comme les spécialistes l’appellent sort du centre de Bruxelles pour s’étendre vers certaines communes.

Utilité de ce comptage ? Un outil supplémentaire pour influer les politiques : importance des occupations à titre précaire (grands squats ou maisons privées), plus d’attention aux jeunes et aux femmes, renforcer les outils de lutte contre la hausse du prix des loyers etc.. Mais nous ne nous faisons aucune d’illusion, les vraies causes de l’exclusion ne seront jamais combattues : statut cohabitant, gentrification des centres villes, contrôle du prix des loyers, lutte contre la fraude fiscale…

Compléter ce dénombrement. Effectivement, pour nous, ce qui est le plus important, ce n’est pas le nombre de personnes en mal logement, mais le pourquoi. C’est tout un travail en amont du sans abrisme qu’il faut renforcer : qu’il n’y ait plus d’expulsion sans relogement, appliquer les lois sur les logements vides, sanctionner les entreprises qui encouragent le surendettement, renforcer les associations de quartier, sortie d’IPJ ou de prison mais dans un logement…… et surtout lutte contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale (30 milliards d’€), ce qui permettrait d’assurer une couverture sociale plus chaude !











Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas