Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 671508 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Nouvelles


Candidats réfugiés et SDF - par jean le 09/09/2015 @ 12:04

 De nombreux bruits courent concernant l’afflux massif de personnes fuyants les zones de conflit et demandant asile chez nous. Nous entendons souvent des remarques assez dures, du genre oui, eux, ils sont directement logés et nourris, parfois même dans des hôtels, tandis bien des Belges ont des difficultés à obtenir un logement social. Il est bon de préciser ce à quoi les réfugiés ont vraiment droit :
 
Sauf erreur de notre part, voici la situation :
-          Les réfugiés se présentent à l’office des étrangers qui examine leur demande. Je viens de rendre visite à leur campement : vraiment impressionné par le calme, la propreté, l'ordre, alors qu'il y a plus de cent tentes bien numérotées, des stand pour info, gsm...... On comprend qu'ils sont 100 fois mieux que dans le dortoir prévu !
-          1° Si la demande paraît à première vue cohérente, il sont considérés comme « demande acceptée » et doivent être logés et nourris dans des centres dispersés dans le pays. L’examen de la demande peut durer des mois + ils peuvent faire appel, mais ceci devient de + en + difficile, car ils doivent prouver l’apport d’une nouvelle donnée.
-           2° Après plusieurs mois, si la demande n’est pas acceptée, ils reçoivent l’ordre de quitter le territoire et n’ont droit à absolument rien, sauf soins médicaux d’urgence.  S’ils acceptent de quitter le territoire, ils reçoivent une petite aide financière pour les encourager. Sinon, ils entrent en clandestinité : des sans papiers.
-         3° Si au contraire, la demande est acceptée : ils sont alors « situation légale » en Belgique pour 5 ans : ils ont droit au minimex, mais pour le logement, ils sont comme tous les Belges, sur une liste d’attente. Ils ont des points comme tout le monde et peuvent attendre des années avant d’avoir un logement social. Mais ils doivent quitter le centre où ils sont, et sont sdf comme les Belges !
 
Donc, en gros, quand on dit qu’ils sont mieux traités que les Belges, c’est en partie vrai, mais uniquement pour quelques mois, pas plus. Après, s’ils sont acceptés, ils doivent comme toute le monde chercher un logement.











Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas