Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
141 Abonnés
Nouvelles


+ Année 2017
 -  Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 671487 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles


Joseph Gevas nous a quittés - par jean le 11/05/2016 @ 10:34


loader4.jpg
 
   Tous les anciens du Front, ainsi que bien des CPAS à Bruxelles, ainsi que des personne politiques se souviennent de lui. Fort en gueule, mais qui intervient souvent au bon moment, et avec des mots qui frappent. Capable d'amuser la galerie avec toutes sortes de pitrerie. A l'âge de 80 ans, il est parti; le rendez-vous est le mardi 17 mai à 11h45 au funérarium rue St Vincent, 16 Evere et enterré ensuite au cimetière de Bruxelles, tout près.

Josef et Herve.png

     Lors d'une session à La Louvière, alors qu'on prenait un verre dans un bar, il a dansé sur une table, lors d'un rassemblement autour d'une personne politique, il s'était muni d'une échelle pour mieux l'haranguer, et.... ses paroles sont arrivées à destination; lors de la marche dans Bruxelles avec un cercueil (enfin un logement définitif), il était en tête avec son calicot.
   Un jour que l'on était reçu au Parlement fédéral, il s'était muni de plusieurs nez rouges de clown;au signal, on s'est mis le nez rouge sur le visage, il s'est levé et a fait une petite intervention remarquable du genre : si des gens continuent à être malades parce qu'ils habitent des taudis ou à la rue, c'est vous les responsables, car vous êtes de vrais clowns, vous dites que vous entendez nos cris, mais après, vous vous en foutez, de toutes façons, vous avez votre salaire et votre maison".
   A Malmédy , lors d'une session, on s'est fait inviter au bal des pompiers, nous les "clochards". Soirée mémorable, car notre Jospeh s'y est mis à plein coeur.

Voici quelques réactions : 

David :  Et zut. Je me demandais justement il y a quelques temps ce qu’il était devenu.

C’est pour moi une des rencontres marquantes des premières luttes avec le Front, il y a déjà quelques années.

Je garde le souvenir d’un sacré personnage, echte brusseleir et vraiment national (comme tu dis Jean) :  avec ses coups de gueule, son indignation, plein d’énergie et beaucoup d’humour. Il fallait s’attendre à des réunions toujours agitées mais où on ne risquait pas de s’ennuyer. Et il était de toutes les actions, avec des panneaux, pancartes et slogans « maison »…

 A vrai dire, un fameux emmerdeur, mais il en faudrait plus des comme ça !

 Met Vriendelijke Groeten,  BAPN
------------------------------
https://dub127.mail.live.com/ol/clear.gifhttps://dub127.mail.live.com/ol/clear.gif
Marc Otjacques    :   

Merci de nous partager cette info. C'est vrai que Joseph reste une figure particulièrement inoubliable dans le combat contre la misère. Je l'ai rencontré lors de plusieurs concertations ou réunions. Faut dire qu'il faisait passer son point de vue, et la place pour le dialogue devait prioriser radicalement la parole souvent forte qu'il portait au nom des pauvres. 
Avec vous, 

Denis Charleroi :  Tu as raison, il était unique, ce type

Marie Claire Warnier (Mettet) :  Joseph a mis tout son amour et toute son énergie pour défendre les plus faibles; c'était un pilier de notre monde citoyen.Mes condoléances à sa famille et à tous ses amis. Nous ne t'oublierons pas Joseph.






 




Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas