Bulletins du Front

Nos dossiers

Fermer Adresse de référence

Fermer Bruxelles

Fermer Denis Uvier

Fermer Flandre

Fermer France

Fermer Logement

Fermer Morts de la rue

Fermer Nos revendications

Fermer Squat

Fermer Videos

Fermer Wallonie

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
140 Abonnés
Nouvelles


 -  Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
+ Année 2007
Visites

 668025 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Nouvelles


Des tentes à Charleroi - par jean le 19/05/2017 @ 11:28

DISPERSION DES TENTES A CHARLEROI (DENIS)
 
On connaît la rareté de places dans les abris de nuit de Charleroi et environs. Mais on est surtout heureux que les multiples actions menées par Denis de Solidarités Nouvelles aient abouti dans le temps à une augmentation du nombre de places. Mais évidemment, au fur et à mesure que les places se créent dans des abris de nuit, le nombre de sdf augmente également. C'est ainsi qu’on peut estimer entre 100 à 150 le nombre de personnes qui n’ont pas de place dans un abri de nuit en été. L’hiver le chiffre diminue, mais reste impressionnant.
 
Campements « sauvages »
Les essais réalisés les années précédentes sont nombreuses : tentes le long de la Sambre face à la gare, même chose au Palais de justice puis dans le parc devant l’abri de nuit ensuite sur le carré d’une mine. Mais la plus spectaculaire des occupations fut le camp retranché au sommet d’un terril avec des constructions avec palettes de bois, frigo souterrain, épuration de l’eau….
Toute ces courageuses occupations ont montré qu’il n’est pas facile pour ces personnes exclues de la société de vivre ensemble et de former une communauté au sens large du terme. C’est ainsi que notre ami Denis s’est procuré des dizaines de tentes afin de les répartir entre ces personnes. Des tentes d’occasion qui viennent de particuliers, d’écoliers ou de dons : des tentes de deux personnes, de 3 ou de cinq personnes, mais toutes en bonne état.
 
Campements « dispersés »
Depuis le début de l’opération au mois d’octobre dernier, plus d’une centaine de tentes et sacs de couchage ont ainsi été distribués aux personnes qui fréquentent Solidarités Nouvelles. Au moment de rédiger ce mot, une bonne soixantaine de « lieux » ont été recensés comme occupés par ces personnes, et seulement une dizaine de tentes abandonnées ou déchirées. À un endroit, ils sont même une quinzaine de personnes qui tout doucement commencent à s’organiser principalement pour la propreté. 
Le gros avantage de ce système, est que les personnes s’organisent librement à deux ou trois amis qui se connaissent bien et se font confiance. Ils se trouvent un endroit qui n’est pas trop visible et qui ne « dérange » ni la ville ni les passants occasionnels. Chacune « implantation » s’organise comme elle le veut, mais à condition de veiller à la propreté. D’ailleurs, c’est le but de Benoît et Denis, de retrouver ces lieux, leur rendre visite afin de s’enquérir de la santé, hygiène et besoins de ces amis.
 
Aux dernières nouvelles on apprend que le réseau qui s’est constitué au sein du Relais Social commence à s’intéresser de plus près à ces campements. En plus de visites, ils ont décidé d’éditer un petit manuel avec des conseils pratiques : comment faire tenir les palettes, les recouvrir, utilisation et épuration de l’eau, hygiène etc…
 
 
biggrin
 
 
 



Liens utiles

+ Associations partenaires du Front commun des SDF
+ Sources d'informations
+ Associations
+ Infos
+ maisons d'accueil Bxl et Wallonie
Haut Bas